Forces AVENIR: je suis la Grande lauréate régionale de la catégorie «Élève engagé»!

Article rédigé par Myriam Khelifi

C’est avec une immense joie que j’ai l’honneur de vous annoncer que je suis la Grande lauréate régionale de Forces AVENIR dans la catégorie «Élève engagé», édition 2020. Grâce à ce prix, je reçois des médailles de bronze, d’argent & d’or, trois diplômes Forces AVENIR, une bourse en argent de 1 000$ ainsi qu’une attestation universitaire couvrant les frais de scolarité d’un programme de premier cycle (baccalauréat) à l’Université Laval d’une valeur de 10 000$.

De plus, j’ai pu participer à ma première entrevue-reportage grâce à ICI Québec (Radio-Canada) qui, comme à chaque année, rencontre les quatre Grands lauréats régionaux de chaque catégorie (quatre catégories) de notre région. Cette dernière regroupe les régions de Québec, des Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. Pour la regarder, cliquez ici: Forces AVENIR – Célébrer l’engagement étudiant.

J’aimerais remercier mes parents, qui me supportent depuis le début de cette folle aventure. Merci aussi à mes deux grandes soeurs et mes amis, qui n’oublient jamais de me donner une petite poussée dans le dos de temps en temps!

J’en profite également pour remercier tous les enseignants, les membres de la direction et le personnel de mon école que j’ai pu côtoyer durant mes cinq années au secondaire. C’est grâce à eux que j’ai pu devenir la personne que je suis aujourd’hui. Continuez à promouvoir l’engagement des élèves et à croire en leurs projets!

Enfin, j’aimerais dire un ÉNORME «merci» à toute l’équipe de Forces AVENIR. Vous faites un travail remarquable. Et un merci tout spécial à M. Richard Laferrière, réalisateur du petit reportage!

Je n’oublierai jamais ce que vous m’avez donné.

À tous les George Floyd de ce monde

Article rédigé par Myriam Khelifi

Aujourd’hui, je fais une petite pause du type d’articles habituels que je rédige pour vous parler d’un sujet qui me va droit au coeur. Vous en avez sûrement déjà entendu parler: notre monde s’est complètement transformé depuis le 25 mai dernier, quand le policier de Minneapolis (dans l’État du Minnesota) Derek Chauvin s’est agenouillé sur le cou de George Floyd pendant 8 minutes et 46 secondes. Ce sont 8 minutes et 46 secondes où Floyd implorait le représentant de l’ordre de le laisser respirer avant d’en succomber un peu plus tard.

Lire la suite

Et si nous allions dans la mauvaise direction?

Article d’opinion rédigé par Myriam Khelifi

Qu’est-ce que l’expression «énergie verte» signifie vraiment? Est-ce réellement de l’énergie solaire, hydroélectrique ou éolienne pure à 100%? Je crois que nous avons malheureusement souvent tendance à oublier la façon dont on fabrique le produit qui se trouve devant nous.

Une personne (que je remercie!) m’a tout récemment conseillée de prendre le temps de regarder le tout nouveau documentaire «Planet of the Humans» (La planète des humains en français), signé Michael Moore. Et, puisque le temps ne manque pas ces temps-ci, c’est ce que j’ai tout naturellement fait. Constat: la géante «machine verte» possède un revers de la médaille plutôt obscur… Et si nous allions dans la mauvaise direction?

Lire la suite

La vidéo du Jour de la Terre 2020 est fin prête!

Ce qui est devenu une petite tradition est bien spécial cette année: les conseils que je vous donne dans cette vidéo pour le Jour de la Terre 2020 sont spécifiquement ajustés pour le confinement, qui se fait présentement partout dans le monde. Ainsi, vous pouvez continuer à vous impliquer à partir de votre ordinateur!

Protégez-vous et protégez les autres en restant à la maison. N’hésitez surtout pas à commenter et à partager!

ESPÈCES EN DANGER: Le chef des primates disparaît peu à peu

Dossier réalisé par Myriam Khelifi

Note: j’ai décidé de vous partager une série de documents que j’ai réalisée en 2018 dont le texte original n’a pas été modifié.

LES GORILLES: QUI SONT-ILS?

Le gorille est le plus puissant de tous les primates au monde. Il constitue cependant l’une des espèces les plus menacées de disparaître dans le prochain siècle – ou demi-siècle.

Le gorille est un animal faisant partie de la famille des Hominidés. Ce singe se retrouve dans neuf pays d’Afrique. Une femelle possède une taille moyenne de 1,4 m, alors que le mâle, beaucoup plus imposant, en possède une de 1,7 m. Leur poids varie de 90 à 100 kg et de 170 à 200 kg pour les femelles et les mâles respectivement. Ils vivent en moyenne pendant 30 ans, mais s’ils se trouvent en captivité, leur longévité peut se rendre jusqu’à 50 ans. Les gorilles ont une tête assez ressortie avec un front qui plie vers le bas. Ils ont un corps trapu, et tout leur corps est poilu à l’exception de leur tête et de leur torse. Ces primates sont herbivores: ils s’alimentent de végétaux (plantes diverses, petits arbustes) riches en eau et en sucre ainsi que de petits fruits, et dans de rares cas, de fourmis et de termites.

Lire la suite

ESPÈCES EN DANGER: Les tortues marines, des espèces convoitées en danger

Dossier réalisé par Myriam Khelifi

Note: j’ai décidé de vous partager une série de documents que j’ai réalisée en 2018 dont le texte original n’a pas été modifié.

LES TORTUES MARINES: QUI SONT-ELLES?

Les tortues de mer nagent dans nos océans depuis plus de 150 millions d’années. Elles ont vu les dinosaures disparaître et ont survécu aux pires catastrophes climatiques de l’Histoire de la Terre. Aujourd’hui, elles sont sur le point de disparaître pour une seule et unique raison: nous, les humains…

La famille des Cheloniidae (nom scientifique) compte sept membres: les tortues luth, caouanne, verte, lora, imbriquée, olivâtre et plate. En moyenne, cet être marin mesure de 70 à 180 cm, pèse de 40 à 500 kg et peut atteindre une vitesse de 35 km/h sous l’eau. Les tortues de mer vivent généralement dans les mers tropicales et subtropicales du globe et sont omnivores, c’est-à-dire qu’elles se nourrissent principalement de feuilles, de crustacés, de mollusques, de plantes diverses ainsi que de méduses.

Lire la suite

Le secondaire, c’est fini

Article rédigé par Myriam Khelifi

Je me permets de sortir des sujets habituels en cette période de confinement. Histoire d’apprécier encore plus chaque moment…

Combien de fois m’a-t-on dit: «Myriam, profite de la vie»? Depuis le début de mon enfance, les adultes que j’ai rencontrés m’ont sommée d’apprécier chaque jour avec abondance. Mais je n’ai pas toujours compris ce que cette phrase signifiait. 

Je me suis toujours donnée à fond dans chaque projet que j’ai entrepris. J’ai toujours travaillé très fort pour acquérir des connaissances approfondies, pour devenir une personne accomplie, pour «aller loin» dans la vie. Pour avoir un diplôme universitaire. Pour avoir un emploi exemplaire et extraordinaire. Bref, pour réussir. Et j’imagine que c’est le cas pour bien d’autres élèves comme moi. Mais si vous avez remarqué, je ne parle que du futur, n’est-ce pas? C’est plus fort que moi, j’ai toujours pensé à plus tard. J’ai pris pour acquis que la vie était éternelle, mais c’était clairement une fausse histoire. 

Ce que je peux vous dire, c’est que cette année, j’ai finalement compris. Je disais tout le temps à mes amis: «Le secondaire, c’est fini!». J’ai compris grâce à mon prof de chimie. Carpe diem. L’année où je suis parvenue à saisir chaque moment présent, l’année où la nostalgie du secondaire bouillonnait un peu plus à chaque journée, cette année-là, tout s’est effondré. On m’a enlevé «mon» présent. Notre présent.

L’école, c’est plus que des notes, c’est un milieu de vie. C’est l’endroit où l’on retrouve nos amis. C’est l’endroit où l’on s’épanouit. C’est l’endroit où l’on se construit. Littéralement. J’ai réussi à saisir chaque moment. À apprécier chaque instant. Chaque activité, chaque opportunité, chaque projet que je réalisais… J’y ai goûté pleinement. Sans aucune retenue. Mais on ne m’a jamais avertie. On ne m’a jamais dit: «Myriam, ton secondaire s’arrête ici!» C’est exactement comme s’il manquait un segment d’information génétique dans l’ADN d’une cohorte entière. Tous les finissants et finissantes du secondaire auront un petit morceau de leur mémoire qui aura été éphémère. 

Certes, le secondaire, c’est fini. Et c’est pour cette raison que j’écris ces lignes. Je vous demande de profiter de la vie. De saisir l’occasion. De prendre le temps. De s’aimer et de s’entraider. Parce que le présent peut s’envoler à tout jamais, sans crier gare. Et, une fois que vous aurez compris, tout sera réglé.

 

ESPÈCES EN DANGER: Les éléphants, si grands, mais si vulnérables à la fois

Dossier réalisé par Myriam Khelifi

Note: j’ai décidé de vous partager une série de documents que j’ai réalisée en 2018 dont le texte original n’a pas été modifié.

LES ÉLÉPHANTS: QUI SONT-ILS?

Les éléphants sont les plus grands animaux terrestres que l’on connaissent aujourd’hui. Cependant, comme plusieurs autres êtres vivants, la plupart des espèces d’éléphants sont en danger d’extinction ou vulnérables. Mais qui sont-ils vraiment?

Il existe plusieurs membres dans leur famille. Les plus populaires sont les éléphants d’Afrique ou ceux d’Asie, mais il existe également les éléphants du Sri Lanka, de Sumatra, de Bornéo, de savane et de forêt. Le plus grand d’entre tous, l’éléphant d’Afrique, peut peser jusqu’à 6 tonnes! En moyenne, ces animaux ont une taille de 3 à 3,3 m de haut et habitent généralement en Asie (13 pays), en Afrique (37 pays) ainsi que dans les forêts tropicales et subtropicales. Ils ont un régime alimentaire herbivore, c’est-à-dire qu’ils s’alimentent essentiellement de plantes et de petits fruits. Chaque jour, ces bêtes ont besoin de 150 kg à 260 kg de plantes et de 50 à 140 litres d’eau!

Lire la suite