ESPÈCES EN DANGER: Le chef des primates disparaît peu à peu

Dossier réalisé par Myriam Khelifi

Note: j’ai décidé de vous partager une série de documents que j’ai réalisée en 2018 dont le texte original n’a pas été modifié.

LES GORILLES: QUI SONT-ILS?

Le gorille est le plus puissant de tous les primates au monde. Il constitue cependant l’une des espèces les plus menacées de disparaître dans le prochain siècle – ou demi-siècle.

Le gorille est un animal faisant partie de la famille des Hominidés. Ce singe se retrouve dans neuf pays d’Afrique. Une femelle possède une taille moyenne de 1,4 m, alors que le mâle, beaucoup plus imposant, en possède une de 1,7 m. Leur poids varie de 90 à 100 kg et de 170 à 200 kg pour les femelles et les mâles respectivement. Ils vivent en moyenne pendant 30 ans, mais s’ils se trouvent en captivité, leur longévité peut se rendre jusqu’à 50 ans. Les gorilles ont une tête assez ressortie avec un front qui plie vers le bas. Ils ont un corps trapu, et tout leur corps est poilu à l’exception de leur tête et de leur torse. Ces primates sont herbivores: ils s’alimentent de végétaux (plantes diverses, petits arbustes) riches en eau et en sucre ainsi que de petits fruits, et dans de rares cas, de fourmis et de termites.

Les femelles gorilles ne donnent naissance à des nouveaux-nés qu’à tous les 4 ans environ. Les bébés restent approximativement pendant neuf mois dans le ventre de leur mère, tout comme les humains!

LES CAUSES DE LEUR EXTINCTION

Si le gorille est considéré comme étant «en danger critique» par l’Union Internationale pour la Conservation de la nature (UICN), c’est bien parce qu’il est en train de disparaitre. Comme la plupart des autres animaux en danger d’extinction, le braconnage est la principale cause qui explique leur situation actuelle.

La population des gorilles a diminué de 70% en 20 ans, et le braconnage, lui, ne cesse d’augmenter. Les carcasses de ces primates sert en fait de trophée de chasse pour amplifier la satisfaction personnelle des gens, ou de viande pour accompagner les plus belles assiettes des restaurants. Certaines personnes vivant dans des régions plus pauvres de l’Afrique telles que le Cameroun, le Gabon ou le Congo en profitent pour organiser des safaris où des gazelles, des lions, des léopards, des gorilles et bien plus y laissent leur peau. Le braconnage de ces singes est également réalisé pour des croyances religieuses: de la poudre de main séchée de gorilles est utilisée pour des «propriétés magiques», mais cela ne constitue qu’une infime partie du braconnage en tant que tel.

De plus, l’habitat naturel des gorilles, c’est-à-dire les forêts et la jungle, est détruit peu à peu à cause de la déforestation, de l’urbanisation ou de l’agriculture intensive qui ne cesse d’étendre. Selon l’Organisation Mondiale pour la Protection de l’Environnement (OPME), seulement 10% du territoire actuel devrait encore être disponible d’ici l’horizon 2030. Les primates voient donc les ressources naturelles les entourant diminuer drastiquement.

Date de rédaction originale: 2018

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s