L’eutrophisation, c’est quoi?

Article rédigé par Myriam Khelifi

Un des avantages d’aller à l’école, c’est d’apprendre de nouveaux éléments à chaque jour. Par ailleurs, dans mes cours de sciences, j’ai pu me renseigner sur l’eutrophisation, un phénomène plutôt méconnu, mais qui a une grande incidence sur notre environnement. Voici quelques explications.

L’eutrophisation est l’enrichissement en matières nutritives (sels minéraux) provoquant la perturbation de l’équilibre biologique des eaux par désoxygénation des eaux profondes.

En fait, il s’agit d’un phénomène tout à fait naturel, mais qui est renforcé par l’activité humaine polluante, tout comme l’effet de serre. L’utilisation excessive de nutriments favorisant la croissance végétale, l’azote et le phosphore, en est la principale cause. Ces deux éléments sont d’ailleurs apportés dans les cours d’eau par plusieurs pratiques:

  • Déversement de matières fécales en provenance des fosses septiques désuètes;
  • Utilisation accrue de détergents (produits ménagers) riches en phosphates;
  • Utilisation d’engrais et de pesticides sur les terres agricoles;
  • Défrichage de la végétation sur les rives;
  • Rejets d’eaux usées de certaines usines.

413px-Gewässer_mit_Entengrütze.jpg

Les étapes

Ainsi, toutes ces pratiques humaines mènent à l’accélération de l’eutrophisation d’un plan d’eau quelconque. En voici les étapes:

  1. Premièrement, il y a prolifération de plantes aquatiques, de phytoplanctons et de cyanobactéries.
  2. Ensuite, étant donné que les plantes et les algues deviennent trop nombreuses, elles créent une couche verdâtre en surface du cours d’eau.
  3. Les végétaux situés en profondeur ne peuvent plus faire de photosynthèse par manque de lumière et meurent.
  4. Ainsi, les bactéries se chargent de décomposer ces végétaux. Pour ce faire, elles ont besoin de beaucoup d’oxygène afin de réaliser la respiration cellulaire, ce qui en fait diminuer la quantité.
  5. Les autres organismes, manquant alors d’oxygène, meurent et se décomposent.
  6. La matière organique morte se ramasse au fond du plan d’eau et forme, avec le temps, une épaisse couche de vase.
  7. Au fil du temps, le cours d’eau devient de moins en moins profond; il se transforme alors en marais, puis en prairie.

Paysage_subaquatique_Subaquatic_landscape_rivière__Les_Baillons__à_Enquin-sur-Baillons_F_Lamiot_12.jpg

Les conséquences…

Mais quelles en sont les conséquences? Bien évidemment, il y a perte d’espèces vivantes et la diminution de la biodiversité animales et végétales dans les milieux aquatiques. De plus, il y a des risques d’envasement rapides des cours d’eau, ce qui peut mener à leur disparition. Finalement, ces derniers peuvent aussi devenir malodorant et avoir un impact visuel indésirable.

…Et les solutions!

Plusieurs solutions s’offrent à nous; il suffit de choisir les meilleures selon la situation dans laquelle nous nous retrouvons!

On peut reboiser les rives afin de permettre l’absorption des nutriments (phosphore et  azote), la retenue des sédiments et la réduction de l’érosion. Il est aussi possible de diminuer l’utilisation d’engrais et pesticides agricoles, remplacer et interdire les phosphates dans les produits ménagers, diminuer l’utilisation de polluants industriels et domestiques ou encore créer des étangs agricoles (bassins de rétention des eaux et des sédiments pour les récupérer et refertiliser).

Connaissez-vous d’autres problèmes liées à l’utilisation de produits toxiques?


Les images sont libres de droits.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s