Récits de voyage

Article rédigé par Myriam Khelifi

Je me suis rendue en Malaisie et au Japon cet été. Et ce que j’ai vu et visité était incroyable, magnifique et stupéfiant! Mais j’ai aussi vu des choses qui m’ont ramené les deux pieds sur Terre…

Commençons donc par la Malaisie. J’y ai vu de magnifiques paysages et rencontré de merveilleuses personnes. J’ai adoré ce voyage et j’y retournerai n’importe quand si on m’en donnait l’opportunité.

Cependant, certains aspects m’ont déçue au plus au point, à commencer par l’immense pauvreté. La pollution est également très présente. Des bouteilles de plastique – majoritairement de boissons gazeuses de marque « Pepsi », « Coca-Cola » et « Sprite » – traînaient sur le sol partout où on allait. De plus, la chaleur si intense mélangée au carburant des voitures m’a fait sursauter! Comment pouvons-nous continuer à polluer comme cela?! Je peux comprendre que la Malaisie est un pays en développement et n’a pas nécessairement les moyens de se préoccuper de l’environnement, car il y a d’autres aspects « plus importants ». Mais est-ce que les pays développés en font autant? La réponse vous surprendra peut-être…

Lire la suite

La Terre nous lance un cri de détresse

Article rédigé par Myriam Khelifi

Dernièrement, durant la COP23 de l’ONU, organisée aux îles Fidji, des chercheurs ont déclaré que «la Terre approche de points de bascule du fait de pressions humaines». Ils affirment que «nous ne devrions pas penser que le changement climatique se produira de manière progressive […] Depuis deux ans, des preuves se sont accumulées montrant que nous courons vers des « points de bascule »»

Le réchauffement climatique entraîne l’augmentation de température, qui entraîne la fonte des glaciers, qui entraîne la montée des eaux. Et ce n’est qu’un des problèmes reliés à ce phénomène. Selon les experts, les océans pourraient entraîner la disparition d’une bonne partie des États-Unis, dont la Floride entière, ainsi que la disparition des côtes de presque tous les continents. Si nous ne sommes pas en mesure d’accueillir approximativement 6 millions de réfugiés syriens partout dans le monde, serions-nous capables d’accueillir près de 2 milliards de personnes, en territoire réduit?!

Lire la suite